Partagez cette page sur

Murs mobiles

La performance de l'ameublement et du mobilier bureau

Nous l'avons constaté et constatons encore tous les jours, la performance d'une grande partie des édifices à bureau est en perte de vitesse. Outre la vieillesse du parc immobilier (moyenne d'âge de 40 ans environ), il faut souligner, pour expliquer cet état de fait, le recours à des solutions traditionnelles par les propriétaires immobiliers lors de leur opération rénovation.

En effet, conscients de la pertinence de mettre à niveau leurs services, de nombreux propriétaires immobiliers ont investi des sommes colossales pour rénover leurs bâtiments et apporter une cure de rajeunissement en cherchant à bonifier entre autres, l'esthétisme de leurs édifices. Malheureusement, ce type de travaux n'a aucun impact sur la flexibilité des espaces de travail afin de les rendre davantage productifs.

Il faut bien admettre que la construction conventionnelle avec ses murs de gypse, ses systèmes de ventilation et de distribution de câblage dans les plafonds, sans compter ses nombreuses contraintes opérationnelles, ne peut répondre adéquatement aux délais serrés des entreprises qui souhaitent pouvoir adapter rapidement leur environnement de travail.

Il faut se rappeler que les locataires d'espaces à bureau réclament, de nos jours, plus que jamais des zones flexibles favorisant l'expansion ou la réduction des superficies de manière économique et rapide. Selon certaines enquêtes, il existe une corrélation directe et très positive entre le taux de rétention des locataires et la flexibilité des intérieurs. Selon ces mêmes données, l'existence de zones flexibles constituerait le premier critère de sélection pour un locataire d'espace à bureau, avant même le coût de location!

Des avantages du point de vue opérationnel

L'utilisation de murs amovibles et de planchers technologiques offre des avantages nombreux sur le plan opérationnel. Elle permet de simplifier l'existence des gestionnaires, réduit les impacts pour le personnel et n'impose aucune contrainte sur le nombre de réaménagements.

Ainsi, avec cette approche, les organisations bénéficient des avantages suivants :

  • Diminution considérable du temps de coordination du gestionnaire de projet
  • Réduction des risques d'erreur sur le chantier
  • Élimination totale ou presque des impacts sur le personnel lors des réaménagements puisque ceux-ci peuvent s'effectuer les soirs et les week-ends
  • Diminution des délais de réalisation (fabrication des murs et planchers en usine pendant que le reste du projet avance en parallèle)
  • Protection environnementale accrue notamment par une élimination sensible des déchets et des résidus provenant de la démolition des murs conventionnels en gypse
  • Uniformisation de la qualité de finition de tous les éléments fabriqués en usine dans des conditions contrôlées, une qualité difficile à atteindre par un entrepreneur sur un chantier (aucun ne peut garantir l'uniformité des matériaux et le recours aux mêmes sous-traitants).

Des faits qui parlent d'eux-mêmes

Au-delà de ces avantages, l'utilisation des murs mobiles et des planchers technologiques contribue à des économies réelles de coût. Le cas suivant en est une illustration probante et l'est encore davantage aujourd'hui, en tenant compte du coût de la vie en 2012.

Dans le cadre d'une conférence proposée par l'organisme IFMA (Association internationale de la gestion d'établissements), en novembre 2001, Frank Bartolone, de Standard Life*, a fourni des données révélatrices sur les coûts de réaménagement. Il a comparé les coûts entre le siège social (environ 100 postes de travail par étage) aménagé avec des murs amovibles et des planchers technologiques à ceux des succursales, aménagées de façon traditionnelle. Voici les résultats :

  Siège social Succursales
Coûts de réaménagement par pied carré 4,60 $ 10,40 $
Coûts de réaménagement par employé 800 $ 6200 $
« Churn Rate » 69,5 % 57 %

Force est de constater que cette approche des solutions technologiques propose des avantages nombreux et de nature diverse aux organisations pour s'imposer comme LA solution. Il s'agit donc d'une approche à ne pas négliger.

Carol Lévesque, Groupe Systèma
Chronique publiée dans la revue Immo101

* Informations issues de la publication Entre-Nous, de IFMA, section Montréal, édition décembre 2001.

  • Global Contract
  • Think Global
  • Lincora
  • Flexfab
  • ADI